NOUVELLES

Les organes & l’horloge interne

Les organes internes dépendent d’une bonne circulation sanguine pour assurer leur travail. Ceci dit, la quantité de sang est limitée et pendant les phases d’activité physique, le flux sanguin est principalement nécessaire dans les muscles pour l’apport d’oxygène et pour l’élimination du CO2. Ceci est réalisé avec une fréquence cardiaque plus rapide et une augmentation de la pression artérielle.

Au repos, le corps récupère. Les organes peuvent maintenant faire leur travail sans être dérangés. C’est la raison pour laquelle les organes sont bien alimentés en sang pendant le repos – ces périodes de repos sont donc particulièrement importantes.

La médecine traditionnelle chinoise s’intéresse aux différents cycles du corps depuis des millénaires. Les thérapeutes chinois ont reconnu que les symptômes de la maladie s’accumulaient à des moments de la journée très précis. Ils incluent ces cycles dans le concept de leurs thérapies. Avec cette connaissance, l’horloge interne chinoise a été construite. Elle fait référence à l’activité humaine mais elle est également largement utilisée en médecine vétérinaire traditionnelle chinoise.

Ainsi le cœur a donc son activité principale vers midi. C’est le moment pour faire le plein d’énergie, de préférence dans le troupeau, c’est aussi le moment pour le grooming.

La vessie et les reins sont actifs en fin d’après-midi. Le corps devrait se reposer à ce moment-là pour favoriser le drainage rénal.

Au milieu de la nuit, le foie travaille très activement. Le foie est impliqué dans de nombreux processus métaboliques et assure notamment l’élimination des toxines.

Le matin est l’heure de pointe pour le côlon, l’estomac et le pancréas. C’est le meilleur moment pour que l’intestin se vide. La digestion bat son plein à ce moment. Pour nous, par exemple, un bon petit déjeuner fournit l’énergie nécessaire pour bien démarrer la journée.

En général :

Il est particulièrement intéressant de pouvoir agir sur les organes dans le temps maximal qui leur est imparti, c’est-à-dire lorsque l’organe en question a le plus d’énergie, pour que la thérapie ou le traitement qui lui est destiné soit le plus efficace.

L’horloge interne chinoise fournit des conseils et une aide pour mieux comprendre le corps. Elle est une invitation à bien observer son cheval et soi-même, à reconnaître les rythmes et les cycles individuels. Ces cycles biologiques interfèrent souvent avec les exigences de la vie quotidienne. Cependant, le savoir peut aider à mieux comprendre les réactions de votre cheval et à améliorer certaines situations grâce à une gestion adaptée du temps et des aliments.


édition happyquus 3/2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*