NOUVELLES

La 3è phalange parallèle au sol ?

Comment puis-je savoir si la 3è phalange est suspendue parallèle au sol dans la boîte cornée ?

Sur les photos suivantes vous pouvez voir une 3è phalange recouverte du chorion lamellaire et la boîte cornée, dans laquelle se trouvait cette 3è phalange.

Si vous placez cette boîte cornée sur une surface plane, l’angle de la couronne est de 20°.

Cependant, si on place la 3è phalange retirée sur une surface plane, on peut mesurer un angle coronaire de 30°.

La troisième photo montre la 3è phalange superposée sur la boîte cornée pour démontrer par combien les talons devraient être raccourcis pour que la 3è phalange puisse être positionnée anatomiquement parlant correctement.hufbein BP 1

Hufbein Kapsel BP2

Hufbein + Kapsel BP 3

Bodenparalleles Hufbein 30 oder 20°La 3é phalange parallèle au sol ?

En raison du débat récurrent si la 3è phalange est suspendue parallèle au sol dans la boîte cornée ou avec une rotation de 8° (angle positif), voici une photo. Sur cette photo vous pouvez voir une 3è phalange parallèle au sol et une avec une rotation de 8° de façon superposée.

Si la phalange descendait plus en arrière en fonction de l’intensité de la charge, le parage physiologiquement correct ne serait pas du tout possible car on ne peut pas estimer l’intensité de la charge à l’avance.

De par le mécanisme du sabot non seulement la paroi on pince s’incline mais aussi la paroi latérale, de ce fait l’angle coronaire reste identique au moment de l’élargissement de la boîte cornée en phase d’appui, la 3è phalange s’abaisse dans son ensemble parallèle au sol et le chorion lamellaire s’étend en conséquence. En même temps le plexus veineux est pressé dans le bourrelet périoplique par rapport à la position inclinée de la paroi au moment de la charge.

Par ailleurs, une 3è phalange en rotation de 5° dans un pied de 14 cm de long devrait s’abaisser de 13 mm dans l’arrière partie (région des talons) pour obtenir une position parallèle au sol (0°) !!??

Les conditions des terrains et les lésions qui en résultent 

La plupart des propriétaires de chevaux sont au courant que la raison principale pour laquelle la ferrure a été inventée sont les lésions du sabot résultantes des conditions de vie d’un cheval au box. Mais les écuries ouvertes sans sol dur sont aussi souvent la cause des problèmes de santé du sabot.

Si vous maintenez votre cheval principalement sur un sol/terrain mou qui laisse enfoncer les sabots du cheval, il en résulte des charges non-physiologiques / des surcharges de la suspension dans la région de la pince.

Par «terrain mou» est à comprendre à la fois de la boue, du sable, des copeaux de bois, la litière, des marécages, de la sciure de bois et aussi le gravier.

De ce fait, la corne du sabot est plus usée ou comprimée dans l’avant partie et l’arrière partie (région des talons) pousse d’avantage en raison de l’absence de contre-pression du sol ou d’abrasion.

En outre les structures internes sont surchargées par la charge du poids non-physiologique et endommagés au fil du temps, ce qui peut conduire à des maladies secondaires (fourbure…).

Ces conséquences néfastes du sol «mou» sur les sabots ne peuvent pas être compensées par un parage correctif, même s’il s’agit d’une correction parfaite !

En règle générale les sabots sains sont corrigés environ toutes les 4 semaines, pendant que la pression non-physiologique continue au quotidien et incite le sabot de pousser dans une forme non-physiologique. Pour contrer cet effet il faudrait «corriger» les sabots tous les jours… Mais cela n’est possible dans la pratique !

Boden 1

Photo 1: Antérieur Droit sur des dalles de paddock avec peu de sable. La charge est repartie uniformément. Ligne de couronne/angle coronaire: 30°

Boden 2

Photo 2: Antérieur Droit sur goudron. La charge est repartie uniformément. Ligne de couronne/angle coronaire: 30°

Boden 3

Photo 3: Antérieur Droit dans le sable. La pince s’enfonce, par conséquent le sabot est plus chargé dans la région de la pince. Ligne de couronne/angle coronaire: 18°

Boden 4

Photo 4: Antérieur Droit dans des copeaux de bois.  La pince s’enfonce, par conséquent le sabot est plus chargé dans la région de la pince. Ligne de couronne/angle coronaire: 20°

________________________________________________________________________________________________

hufbeine Carmen bearbeitetVoici une photo de la 3è phalange de trois chevaux différents. La 3è phalange à droite montre celle d’un poulain. On voit très bien que le bord distal de la phalange est égal tout autour. Quant aux deux autres sur la photo, l’os est bien poreux en raison de la pression non-physiologique de la boîte cornée sur la 3è phalange ce qui conduit finalement à une nécrose de la matière osseuse.

Le phénomène d’une couronne bombée/ courbée vient par exemple d’une surcharge de la couronne (souvent à observer sur les pieds ferrés). Si la région de la pince devient poreuse, c’est du à la surcharge de cette région, car si la 3è phalange n’est pas suspendue parallèle au sol elle peut glisser trop vers l’avant dans la boîte cornée. Tout comme nous, les femmes, quand nous portons des chaussures à talons hauts, nous chargeons plus les orteils.

________________________________________________________________________________________________

édition happyquus, février 2016