NOUVELLES

Fruit d’églantier – Rosa Canina – Cynorrhodon

La rosa canina est une plante ancienne européenne, qui s’est largement propagées au cours des 850.000 dernières années surtout dans les périodes interglaciaires, donc les périodes chaudes – c’est à cette époque que les chevaux sont apparus en Asie et en Europe. Cette propagation continue encore aujourd’hui. On la trouve facilement jusqu’en Scandinavie, seulement dans l’extrême nord; en Finlande et en Islande, elle ne pousse plus. Dans les Alpes elle apparaît jusqu’à une altitude d’environ 1600 m. La Volga est la limite de sa répartition vers les pays de l’Est. 

Ses fruits remarquables, les fruits de l’églantier étaient offerts aux chevaux chaque année en automne et en hiver comme un aliment précieux. C’est grâce à cette source de vitalité que la survie des chevaux était assurée. Il en était de même pour les loups.
Son abondance semble la dévaloriser. Qui a spontanément envisagé de les récolter pour les donner à son cheval? Nombreux sont ceux qui les ont éliminés craignant qu’ils ne soient toxiques à cause de leur couleur rouge? Autant être prudent ! Ce que la nature a à offrir de précieux, est discréditée depuis des décennies et présenté comme sans valeur ou même toxique. L’impasse faite sur ce fruit dans les cours de biologie a contribué à le discréditer.

Que change une preuve scientifique?

Rien. Mais si quelqu’un finit par découvrir que ces fruits contiennent un galactolipidique (GOPO) qui réduit les douleurs articulaires et l’arthrose et améliore la fluidité du mouvement, c’est la grande surprise, et tout le monde se joint au chœur des connaisseurs et amateurs.
Devions-nous supposer que nos ancêtres et les animaux de ces millénaires étaient tellement stupides qu’ils ne le savaient pas? Leurs expériences sur leurs propres corps le leur ont montré sans preuves scientifiques. Point besoin de gingembre, la griffe du diable; chaque région sur la terre a ses propres plantes médicinales, dans ce cas là pour les articulations lésées. C’est justement la nature qui connait le chemin et offre (pour ou contre) le moyen adapté. Nous devons juste conserver ou redécouvrir ces moyens.
Les découvreurs GOPO, Dr Kaj Winther et d’autres, connaissaient surement ces effets avant d’entamer leurs recherches, sinon ils n’auraient même pas commencé. Mais c’est bien, que ces vieux savoirs de la médecine traditionnelle ont été confirmés par des preuves scientifiques. Le plus souvent, nous avons besoin de ces preuves scientifiques pour résister à la chimie. Pourquoi discréditer une expérience empirique très ancienne?

Régénération et protection pour les articulations lésées

Les galactolipides sont des composés complexes, un mélange d’acides gras et de sucres, – un fragment d’acide gras est remplacé par un composant sucre – . Le GOPO inhibe la migration des leucocytes (globules blancs) dans la région enflammée. Ainsi, les phénomènes inflammatoires sont réduits et le cartilage articulaire sain est protégé. La douleur est soulagée de manière significative, et la mobilité est améliorée. Les cynorrhodons sont une aide efficace pour de nombreux animaux ayant des problèmes arthritiques, et aussi pour leur propriétaire.
De nombreux propriétaires d’animaux se sont entre temps « éveillés ». Le mouvement de l’alimentation de la viande crue pour les chiens (le Barf), mais aussi le « retour à l’alimentation naturelle » de nombreux propriétaires de chevaux réintroduit à la rosa canina dans le bol alimentaire quotidien. La croyance dans la chimie est profondément ébranlée. Trop souvent, l’expérience a été mauvaise et très chère, les cynorrhodons ne sont « pas cher » ou même gratuits si on les cueille. Impossible à breveter – comme c’est ennuyeux!

Plus de vitamine C que les citrons

Le cynorrhodon contient dix fois plus de vitamine C que les citrons. 100 g de fruits d’églantier frais contiennent 400-500 mg de vitamine C. Même dans le fruit sec, ce n’est pas beaucoup moins, car la vitamine C de l’églantier est très stable et très bien absorbée par le corps.
Ceux qui donnent de la vitamine C synthétique, acide ascorbique pur, constatent souvent que les animaux souffrent de diarrhée parce que la muqueuse intestinale est irritée. La pectine naturelle contenue dans la coquille du cynorhodon prévient cette irritation. La vitamine C est, entre autres, impliquée dans la synthèse de collagène. En particulier les tendons, les ligaments et les os en sont composés ce qui démontre également l’importance de l’églantier dans les problèmes articulaires, tendineux et ligamenteux. En outre, les vaisseaux sanguins et les capillaires en ont besoin pour leur construction également.

hagebutte 2

L’églantier – un récipient pour les éléments nutritifs

Aussi important que la vitamine C, les cynorrhodons contiennent beaucoup plus: une collection entière de vitamine. La vitamine E (alpha, bêta et gamma-tocophérol), la vitamine du complexe B, puis la vitamine A, les caroténoïdes aussi (lycopène et le bêta-carotène), et la très importante vitamine K1. Certains d’entre eux qui sont de puissants antioxydants.
Les cynorrhodons sont également riches en acides de fruits, et les graines contiennent des acides gras insaturés, les acides linoléique et linolénique. Ainsi, les acides gras peuvent être recyclés, les graines doivent être mâchés ou écrasés avant.

Ces acides gras fournissent une peau lisse et sans pellicules, et donnent plus d’éclat à la robe. Les chevaux qui sont régulièrement nourris avec des cynorrhodons, montrent une bien meilleure croissance de la corne. Il s’agit, entre autres, d’une meilleure circulation sanguine dans le chorion et dont résulte l’amélioration du métabolisme cellulaire, car les antioxydants contenus protègent la membrane des globules rouges et des mitochondries de raidissement.

Les vers n’aiment pas les poils

Un autre aspect important de l’églantier est le poil des noyaux. Ils sont un remède très efficace contre les vers intestinaux. Les vers n’aiment pas les poils!

Les chevaux et les loups le savaient sûrement. Par conséquent, l’églantier devrait être donné entier = coquille, graines et poils. Dans les mélanges à base de plantes pour le déparasitage l’églantier doit être présent. Les cynorrhodons sont disponibles dans le commerce en fruits entiers, écrasés ou cassés, on peut aussi se procurer des noyaux et des coquilles séparément. L’huile d’églantier est une huile de haute qualité qui est utilisée dans les soins de la peau. Des fleurs on obtient la rose sauvage, une essence de fleur de Bach.

Cette liste n’est pas exhaustive, comme l’églantier est extrêmement polyvalent.

Je vous souhaite une très bonne expérience avec les fruits d’églantier !

_________________________________________________________________________________________________

autorisation :  “Artgerecht”
édition/traduction : Frisch, Happyquus « Santé & Bien-être selon les règles de la Nature » (2/2016)

Leave a comment

Your email address will not be published.


*